L’utilisation de lubrifiant permet de rendre les rapports intimes plus harmonieux, sans douleurs, favorisant ainsi la montée du plaisir et de l’orgasme.

La lubrification vaginale, qui est un processus naturel, peut parfois s’avérer insuffisante pour diverses raisons : fatigue, stress, baisse de libido, peur d’avoir mal, dérèglement hormonal, ménopause, allaitement … Les situations susceptibles de provoquer une sècheresse vaginale sont nombreuses et peuvent survenir à divers moments de la vie.

Lorsqu’un tel phénomène se produit, il est nécessaire de palier au manque de lubrification naturelle par l’utilisation d’un lubrifiant intime adapté. Son usage sera primordial pour des rapports sexuels agréables et épanouis. De même, lorsque vous introduisez un sextoy dans vos jeux amoureux, l’ajout de lubrifiant permet une meilleure insertion et un meilleur contact sans craindre de possibles irritations ou sensations d’inconfort dues à une lubrification insuffisante. Il est également fortement recommandé lors de rapports anaux et lors de relations avec préservatif sous peine de ressenti désagréable, voir même douloureux.

Les grandes familles de lubrifiants comportent chacune leurs avantages et leurs inconvénients, c’est pourquoi le choix du lubrifiant que vous utiliserez doit être fait en fonction de vos besoins et de vos contraintes.

Les lubrifiants à base d’eau : ce sont les plus utilisés car ils sont faciles à nettoyer, ne tâchent pas et sont compatibles avec tous les préservatifs et tous les sextoys (même en silicone). Grâce à leur base d’eau ils peuvent être inodores et incolores ou bien, après l’ajout de certains composés, ils deviennent parfumés, comestibles (on peut les lécher sans danger) ou encore à effet chauffant, stimulant ou retardant. Les inconvénients liés à ces lubrifiants sont qu’ils ne peuvent pas être utilisés dans l’eau (ils se dissolvent complètement) et qu’ils sèchent relativement vite (il faut régulièrement renouveler les applications).

Les lubrifiants à base de silicone : leur très bonne tenue dans le temps et leur haut pouvoir glissant, même dans l’eau, en font des lubrifiants très intéressants. La plupart peuvent être utilisés pour des massages car ils laissent sur la peau un léger voile soyeux qui rend le contact des peaux encore plus agréable. Ils sont particulièrement adaptés à des rapports intenses ou prolongés ou à des rapports anaux. Le plus souvent compatibles avec les préservatifs, ils ne doivent surtout pas être utilisés avec des sextoys en silicone ! En effet, l’incompatibilité des différentes formes de silicones en contact les détériore irrémédiablement… Points faibles : ils sont peu recommandés pour le sexe oral, certains peuvent tâcher et un savon est nécessaire pour s’en débarrasser totalement.

Les lubrifiants à base d’huile : déconseillés lors de rapports vaginaux pour les risques d’infections qu’ils peuvent créer, ils sont également totalement incompatibles avec les préservatifs qu’ils risquent de déchirer. Moins utilisés que les lubrifiants à base d’eau ou de silicone, ils conviennent cependant très bien à la masturbation masculine ou aux rapports anaux.

Un lubrifiant doit toujours être choisi avec attention et précaution. N’hésitez donc pas à demander conseil dans nos magasins ou à lire la documentation fournie avec les produits pour faire le choix le plus adapté à votre situation et bénéficier ainsi d’un vrai plus pour votre vie intime.